CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Quand les collectivités japonaises se substituent à Meetic ….

 Les collectivités locales japonaises confrontées au grave problème de la dénatalité : l’exemple du département d’Ehime qui organise des événements pour faciliter les rencontres entre célibataires

Depuis plusieurs années, le Japon doit faire face à un déclin inquiétant du nombre de ses habitants ainsi qu’au vieillissement de sa population. L’augmentation du taux de natalité est devenue une priorité nationale mais les diverses politiques démographiques mises en œuvre jusqu’à ce jour n’ont pas donné les effets escomptés et le taux de fécondité par femme reste l’un des plus bas du monde à 1,4. Selon certaines projections démographiques, la population japonaise qui est actuellement d’environ 126 millions, va décroître chaque année pour atteindre en 2050, 85 millions d’habitants, soit une perte de plus de 40 millions de personnes en une génération.

Le département d’Ehime a mis en place un Centre d’aide au mariage qui utilise et analyse les « Big data ». La création d’un algorithme a permis de recommander des partenaires correspondant aux critères des célibataires en recherche d’une relation sérieuse en vue d’un mariage.

Grâce aux liens ci-dessous, découvrez l’exploitation des Big data de « Aimusubi » du Centre d’aide au mariage d’Ehime. Le premier lien vous permet de consulter un résumé de cette bonne pratique et le deuxième lien vous la présente en détail. En ce qui concerne ces liens, vous pouvez sans risque confirmer votre souhait d’y accéder même si votre pare-feu vous envoie un message d’alerte après que vous les ayez activés.

Résumé

http://www.clair.or.jp/e/bestpractice/docs/2017ehime_fr_s.pdf

Rapport

http://www.clair.or.jp/e/bestpractice/docs/2017ehime_fr_r.pdf