CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Le partenariat entre les départements d’Ibaraki et de l’Essonne retrouve sa vitalité !

Par le Département d'Ibaraki

 L’Exposition internationale des sciences et de la technologie, « Exposition internationale de Tsukuba », organisée en 1985, marque le début des relations entre les départements d’Ibaraki et de l’Essonne. Un pacte d’amitié avait été signé l’année suivante, en 1986, mais à partir de 1999, les échanges s’étaient espacés, entrant dans une phase moins active pendant 19 ans jusqu’à une récente nouvelle dynamique.

 En décembre 2017, dans le contexte des préparatifs de la commémoration en 2018 du 160e anniversaire des relations franco-japonaises, une délégation du département d’Ibaraki s’est rendue dans le département de l’Essonne pour faire part de son souhait de relancer le partenariat initié en 1986. Cette initiative a été très favorablement accueillie, et en octobre 2018, Aurélie Gros, vice-présidente du conseil départemental déléguée à la culture, au tourisme et à l’action extérieure a conduit une mission au Japon qui s’est conclue par la signature d’un protocole d’amitié portant sur la culture, le tourisme, l’éducation et le développement territorial.

En juillet 2019, Kazuhiko Ōigawa, gouverneur d’Ikaraki, a effectué une visite officielle en France, où il a rencontré François Durovray, président du conseil départemental de l'Essonne. Deux nouveaux accords ont alors été signés :
• un « Plan d’action triennal pour le développement des échanges entre les deux départements » dans les domaines de la culture et du tourisme, favorisant la promotion réciproque des ressources patrimoniales et des productions locales.
• un « Protocole de jumelage entre le Domaine de Chamarande, le jardin Kairakuen et le site historique de l’école Kōdōkan », portant sur le partage des compétences et des savoir-faire en matière de paysagisme, de gestion des espaces verts, et d’organisation de manifestations artistiques.

Le Domaine de Chamarande est un site emblématique du département de l’Essonne. Il abrite un château datant du XVIIe siècle, un vaste jardin labellisé « jardin remarquable » et un centre artistique et culturel dédié à l’art contemporain.
Le jardin Kairakuen est réputé l’un des trois plus beaux du Japon. Il est particulièrement prisé pour la magnificence de la floraison de ses 3000 pruniers de 100 variétés différentes.
Le site de l’école Kōdōkan compte trois bâtiments datant de l’époque féodale, désignés « biens culturels importants », ainsi qu’un superbe jardin.

Lors de son séjour dans le département de l’Essonne, Kazuhiko Ōigawa a visité l’Université Paris-Saclay où il a prononcé un discours devant un public d’entrepreneurs et de chercheurs. La délégation japonaise s’est également rendue dans la maison-atelier de Léonard Tsuguharu Foujita (1886 – 1968). Le peintre y résida les dernières années de son existence, en compagnie de sa cinquième et dernière épouse Kimiyo, originaire d’Ibaraki. Celle-ci fit don de cette maison au Conseil général de l’Essonne en 1991. De nombreux échanges dans le domaine des arts sont envisagés autour de l’emblématique figure de Foujita.

Grâce aux accords signés, dès septembre 2018, des lycéens d’Ibaraki étaient accueillis dans le département de l’Essonne. Quelques manifestations artistiques et culturelles ont également été organisées.

Les départements d’Ibaraki et de l’Essonne partagent de nombreuses similitudes. Ce sont des territoires périphériques d’une capitale et leurs économies présentent un bon équilibre entre activités industrielle et agricole. De plus, ils abritent des pôles scientifiques réputés : tout comme la cité de la science de Tsukuba, Paris-Saclay compte une prestigieuse université et le campus abrite des écoles d’ingénieur renommées ainsi que de nombreux centres de recherche.
Le séjour en France de la délégation du département d’Ibaraki a été une occasion privilégiée de prendre pleinement la mesure de la richesse des affinités et de réaffirmer la volonté commune d’en tirer parti afin d’œuvrer à des développements mutuellement profitables.
Restée en sommeil pendant 19 ans, la relation entre les deux départements retrouve une belle vitalité et devrait sans tarder se consolider à travers de multiples projets.

Plus d’informations sur ce jumelage et les sites touristiques :
http://www.essonne.fr/breves-et-communiques/actualites/breve/le-gouverneur-dibaraki-en-visite-en-essonne-1/
http://chamarande.essonne.fr/categorie/domaine/
https://www.city.mito.lg.jp/bloom-mito/en/fest_a3.html

 

ibaraki01

Signature des accords du 3 juillet 2019 : au centre, François Durovray, président du Conseil départemental de l’Essonne, et Kazuhiko Ōigawa, gouverneur d’Ibaraki

 

ibaraki03

Maison-atelier Foujita

 

ibaraki02

Visite du Domaine de Chamarande

 

ibaraki04

Exposé présenté par Kazuhiko Ōigawa, gouverneur d’Ibaraki, à l’Université Paris-Saclay