CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Tokyo et Shizuoka ont accueilli le programme 2019 d’étude de l’administration locale japonaise

Piloté par CLAIR en collaboration avec des collectivités locales japonaises, le Programme d’étude de l’administration locale japonaise permet à des cadres territoriaux français de découvrir le Japon et son administration territoriale. La collectivité hôte et le thème étudié sont différents chaque année. Les participants au programme découvrent des politiques mises en œuvre localement en relation avec le thème choisi pour l’année et effectuent des visites d’observation. C’est l’occasion de riches échanges avec leurs homologues japonais, des dirigeants d’entreprise, et la population locale.
Les cinq participants du programme 2019 représentaient des communes ou des communautés de communes des régions Bretagne, Grand Est, Nouvelle Aquitaine et Pays de Loire. Le Programme s’est déroulé du 29 juillet au 7 août à Tokyo, puis dans la ville de Shizuoka (dép. de Shizuoka). Elle avait pour thème les politiques déployées pour assurer le bien-être et la sécurité des citoyens.

Programme à Tokyo
Après avoir été initiés au système japonais des finances locales présenté par Shunsuke Kimura, professeur de l’Université Meiji, les cadres territoriaux français se sont rendus au Ministère des Affaires intérieures et des Communications. Ce ministère compte parmi ses attributions l’organisation de la fonction publique, les relations avec les collectivités locales, ainsi que la fiscalité et les finances locales. Les cadres français ont plus particulièrement discuté avec les fonctionnaires du ministère de l’organisation administrative et de la situation sociale au Japon, tout en esquissant des comparaisons avec la France.

Visites d’observation à Tokyo
Les cadres français ont ensuite visité quelques sociétés et installations en relation avec le thème du programme d’étude 2019, notamment :
• Daiwa House : spécialisée en robotique, cette entreprise développe des appareils visant à améliorer le confort et l’autonomie des personnes vieillissantes : développement de robots d’assistance physique, aménagement des espaces de vie, etc.
• Ricoh Bil Tokyo : cette société experte en gestion des risques fait appel à des technologies de pointe. Elle a notamment développé un système d’évacuation sécurisée du public, applicable dans de grands stades.
• L’infrastructure hydraulique G-Cans (en anglais : Metropolitan Area Outer Underground Discharge Channel) : ce tunnel souterrain construit à l’extérieur de la zone métropolitaine est un dispositif de régulation de la hauteur des cours d’eau. C’est le plus grand tunnel anti-inondation au monde.

Programme à Shizuoka
À partir du 1er août, les cadres territoriaux français se sont rendus à Shizuoka, ville jumelle de Cannes. A la mairie, ils ont rencontré le maire Nobuhiro Tanabe et ses conseillers. Les échanges ont principalement porté sur les politiques d’assistance aux personnes âgées, les dispositifs en faveur de la petite enfance, et la prévention des sinistres naturels.

Politique d’accompagnement des personnes âgées
Vivre plus longtemps en bonne santé est une politique lancée à l’échelle nationale. Shizuoka s’est distinguée par les excellents résultats obtenus grâce à la mise en place d’un dispositif d’assistance de proximité fondé sur la coopération citoyenne. Après avoir pris connaissance de ce dispositif, les cadres français ont émis des commentaires, tout en faisant référence à la situation en France : « En France, l’assistance aux personnes âgées est assurée par les services sociaux publics. Permettre aux personnes âgées de continuer à vivre chez elles tout en bénéficiant de la compagnie, de l’attention, et de petits soins apportés par des particuliers de leur quartier est très appréciable. » ; « Quand les personnes souffrent de graves pertes de capacités cognitives, elles nécessitent d’être encadrées par des professionnels de la santé et cela représente des coûts substantiels. Mais veiller sur les personnes âgées du quartier, leur apporter de la chaleur humaine est tout à fait à la portée de non professionnels. » Soulignant l’importance de préserver aussi longtemps que possible l’autonomie des personnes âgées, les cadres territoriaux français et japonais se sont accordés sur le mérite de l’assistance à domicile qui permet de ne pas priver les personnes de leur cadre familier.

Politique en faveur de la petite enfance
Les cadres territoriaux français ont exposé les dispositifs particulièrement performants en France qui permettent de préserver la qualité de vie des parents de jeunes enfants (dispositifs d’accueil de la petite enfance et de soutien à la parentalité) : les parents peuvent continuer à exercer une activité professionnelle car il existe un important réseau de crèches. Ils peuvent faire appel aux prestations d’une personne qualifiée (assistantes maternelles). Par ailleurs, le monde s’adapte à eux : le télétravail se développe et certaines entreprises aménagent des crèches dans leurs locaux. Les parents peuvent s’adonner à quelques activités de loisir, car certains établissements culturels offrent des espaces de garde d’enfants.
À Shizuoka, une grande attention est accordée à ces questions et des avancées importantes ont été accomplies. Grâce à la politique mise en œuvre en faveur de la petite enfance, voilà deux ans que plus aucun enfant n’est sur liste d’attente pour entrer en crèche.
À la suite de la rencontre à la mairie, les cadres territoriaux français se sont rendus dans une structure d’accueil. Tout en visitant les locaux et en observant les équipements, ils ont été informés sur le nombre d’enfants accueillis, les modalités de recrutement, les principes éducatifs qui prennent en compte la personnalité de chaque enfant, les procédures en cas d’urgence.

Prévention des sinistres
Les participants ont bénéficié d’un exposé des dispositifs de prévention et de gestion des sinistres liés aux tremblements de terre, aux tsunamis, aux orages, aux inondations, ou aux incendies. À leur tour, ils ont présenté les mesures prises en France pour lutter contre les inondations dans les zones littorales. Bien que les dispositifs de prévention des sinistres en France et au Japon présentent des différences, les cadres territoriaux des deux pays se sont accordés sur l’importance de sensibiliser la population aux risques et d’élaborer des plans de prévention et de sauvetage en s’appuyant sur une active participation des citoyens.

Immersion dans la vie et la culture japonaise
Durant leur séjour, les participants ont été hébergés dans des familles et des auberges traditionnelles japonaises (ryokan). Durant les plages de temps libre, ils ont pu déambuler dans la ville et en découvrir les attraits. Revêtus de légers kimonos d’été (yukata), ils ont eu le plaisir d’assister au célèbre festival de feux d’artifice Shimizu minato matsuri.
« Le programme est très enrichissant grâce au partage des bonnes pratiques territoriales. Les visites sur le terrain et l’hébergement dans des familles japonaises nous ont offert l’occasion de contacts privilégiés. » « Nous avons vécu de vraies rencontres. Cette expérience dépassait largement le cadre habituel des échanges entre collectivités locales. »
La ville de Shizuoka s’est elle aussi réjouie d’avoir reçu les cadres français : « Les explications dont nous avons bénéficié sur les dispositifs existant en France sont une grande source d’inspiration. Nous en tiendrons compte dans la définition des politiques à venir. Nous nous réjouissons également des réseaux de relation qui se sont établis à la faveur de leur séjour. »

Le programme d’étude de l’administration locale japonaise offre une opportunité rare de réfléchir dans un contexte privilégié aux solutions à apporter à des enjeux sociétaux contemporains communs à nos deux pays. Les échanges de qualité auxquels le programme donne lieu bénéficient grandement au rapprochement des collectivités territoriales françaises et japonaises.
En raison de l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été à Tokyo en 2020, le programme d’étude 2020 ne pourra comme à l’accoutumée se dérouler en été. Le calendrier n’est pas encore fixé, mais l’information sera diffusée dès qu’elle sera connue. Pour tout renseignement sur le programme, les personnes intéressées sont invitées à contacter Clair Paris à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Découvrez le compte-rendu des participants sur notre site : https://www.clairparis.org/fr/qu-est-ce-que-le-clair/nos-activites/nos-activites-2

Liens utiles :
Daiwa House : https://www.daiwahouse.com/English/businessfield/life/robot.html
RICOH BIL Tokyo : https://jp.ricoh.com/company/ricoh-bil
Infrastructure hydraulique G-cans : http://www.ktr.mlit.go.jp/edogawa/edogawa_index045.html
Ville de Shizuoka : http://www.visit-shizuoka.com/en/

Cadres territoriaux français du programme 2019 :

Laurent GEORGE, directeur général des services
Commune d’Angoulins, Charente-Maritime, Région Nouvelle Aquitaine
http://www.angoulins.fr/

Grégory GOETZ, directeur général des services
Commune de Pont-à-Mousson, Meurthe-et-Moselle, Région Grand Est
https://ville-pont-a-mousson.fr/fr/

Valérie GOETZ, directrice générale adjointe
Metz Métropole (structure intercommunale), Moselle, Région Grand Est
https://www.metzmetropole.fr/

Alcino DE OLIVEIRA, directeur général des services
Communauté de Communes du Pays de Mortagne, Vendée, Région Pays de la Loire
https://www.paysdemortagne.fr/

Françoise PLEMERT, directrice générale adjointe
Vallons de Haute Bretagne Communauté, Ille-et-Vilaine, Région Bretagne
https://www.vallons-de-haute-bretagne-communaute.fr/

 

shizuoka01 shizuoka02

Localisation de Shizuoka                   Vue du Mont Fuji en été depuis la mairie de Shizuoka

 

shizuoka03

Entrevue au Ministère des Affaires intérieures : présentation de l’organisation de la fonction publique au sein des collectivités locales

 

shizuoka04

Test d’un robot d’assistance à la motricité développé par Daiwa House

 

shizuoka08

Visite de l’infrastructure de G-cans : système anti-inondation par contrôle

 

shizuoka05

Rencontre avec le maire Nobuhiro Tanabe

 

shizuoka06

Échanges entre cadres territoriaux français et japonais à la mairie de Shizuoka

 

shizuoka07

Visite à l’école maternelle du district de Toro