CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Les villes de Kagoshima et Strasbourg lancent officiellement leur coopération

Par la Ville de Strasbourg

Les deux villes ont signé une convention de partenariat le 25 novembre 2019, à l’occasion de la visite à Strasbourg d’une délégation de la ville japonaise de Kagoshima, conduite par son Maire, M. MORI.

Dans la continuité de relations anciennes entre la France, l’Alsace et le Japon
Les relations économiques et diplomatiques entre la France et le Japon perdurent depuis plus de 160 ans. L’Alsace a d’ailleurs été dès les années 1860 l’une des premières régions européennes à entretenir des relations suivies avec le Japon.

Des représentants de Kagoshima sont accueillis à Strasbourg depuis les années 2000 sur la thématique des transports publics urbains. Les deux villes ont en commun un réseau de tramway ainsi que des sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

En 2018, lors du déplacement d’une délégation strasbourgeoise au Japon conduite par le Maire M. RIES, des rencontres stratégiques dans le secteur du sport ont eu lieu, notamment des visites d’équipements sportifs à Kagoshima et celle de la réputée université du sport de Kanoya, ainsi que la signature d’une lettre d’intention à coopérer entre les deux cités de Strasbourg et de Kagoshima.

Des échanges techniques ont ensuite continué entre les villes pour approfondir les axes de la coopération, en lien avec les partenaires locaux. Plusieurs domaines de coopération ont été définis conjointement, en fonction d’enjeux partagés : jeunesse, transports publics urbains, culture et patrimoine, échanges économiques, sport, politiques en faveur des personnes âgées.

En écho aux liens entre le Japon et notre territoire
Cette coopération vient en appui au dynamisme de l’implication de nombreux acteurs du territoire strasbourgeois et alsacien, traits d’union entre les deux cultures : le Centre européen d’études japonaises d’Alsace, le Consulat général du Japon, les nombreux acteurs de la société civile et du monde associatif, le département d’études japonaises au sein de l’Université de Strasbourg. Le public témoigne par ailleurs d’un intérêt chaque fois renouvelé pour les évènements liés au Japon tels le Salon Résonances de Strasbourg qui a mis à l’honneur le Japon pour son édition 2018 et favorisé un rapprochement entre les écosystèmes de l’artisanat.

Des projets concrets se développent déjà entre les deux villes. Dans le domaine de la jeunesse, un échange s’est mis en place entre des lycéens et des étudiants de Kagoshima et le lycée Jean-Monnet à Strasbourg, qui a accueilli le premier groupe de jeunes en novembre 2019. En matière sportive, un échange d’expérience s’est mis en place sur l’accueil de grands évènements internationaux, tandis que le projet d’endurance à vélo à travers le Japon, « Japanese Odyssey », monté par des cyclistes strasbourgeois, a été mis en œuvre cette année avec la coopération de Kagoshima, ville de départ du parcours.

 

鹿児島市提供1 

Les deux maires M. Ries et M. Mori.  © Ville de Kagoshima

 06A1987

Cérémonie de signature de la convention de partenariat entre les deux villes à l’Hôtel de Ville de Strasbourg.  © Ville de Strasbourg

 06A1982

Signature du livre d’or.  © Ville de Strasbourg