CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Présentation de mesures japonaises anti-Covid-19 lors du séminaire INET

L’INET (Institut National des Études Territoriales), organisme de formation des cadres dirigeants des collectivités territoriales qui dépend du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale), a organisé dans le cadre de son programme d’étude un webinaire dédié aux « politiques de solidarité et de santé publique », du 18 au 22 janvier 2021, conçu et coordonné par Monsieur Jean-Luc LODS, Directeur général adjoint Solidarité du Département de Seine-et-Marne, et ancien participant du Programme d’étude de CLAIR en 2014. À cette occasion, 57 élèves administrateurs (Promotion Abbé Pierre) et conservateurs de bibliothèques (Promotion Toni Morrison) ont été répartis en 4 groupes, afin de travailler en commun sur différentes caractéristiques et initiatives des collectivités françaises, des ARS ou encore du SAMU. Dans une perspective interactive, le dernier jour était réservé à une présentation de leurs conclusions à des élus et dirigeants en première ligne dans les collectivités, tels que Monsieur André ACCARY, Président du Département de Saône-et-Loire, ou Madame Claudine PAILLARD, Directrice Générale Solidarité Santé et Directrice du CCAS à la Ville de Rennes.

Le quatrième jour du séminaire, le 21 janvier, était consacré aux « regards croisés à l’international sur le fonctionnement des partenariats de gestion de crise ». Quatre sessions parallèles ont abordé la situation au Japon, en Autriche, au Maroc et dans les régions frontalières françaises, sous un format identique : un exposé concernant les services publics mis en œuvre par les différents niveaux de collectivités à l’occasion de la crise du Covid-19, suivi d’une discussion. Le but était de présenter des initiatives de chaque pays, et de réfléchir en termes d’agilité et de flexibilité de l’administration, selon les quatre perspectives suivantes :

1. les approches administratives vis-à-vis des besoins des habitants ;

2. les relations avec les partenaires qui travaillent avec les administrations ;

3. la gestion des ressources humaines et les conditions de travail ;

4. les leçons et les problèmes pour les politiques publiques.

Le Directeur général de CLAIR Paris, Monsieur Jun HAJIRO, a présenté la situation japonaise, en commençant par l’état de la pandémie qui, bien que de niveau plus bas qu’en France, montrait des signes d’accélération au Japon. Après une explication générale concernant le système territorial japonais sur deux niveaux, les communes et les départements, et caractérisé par des fusions de communes de grande ampleur, Monsieur Hajiro a évoqué le rôle des collectivités au Japon, qui assument comparativement de nombreuses compétences selon les standards internationaux. Il a ensuite abordé leurs compétences en lien avec la crise sanitaire, et leurs responsabilités dans le domaine de la santé publique, ainsi que les coopérations entre collectivités, avec d’autres institutions ou avec des startups, et les efforts déployés pour mettre en place la vaccination. (Documents de l’intervention disponibles ici).

L’exposé de Monsieur HAJIRO s’est poursuivi par une séance de questions-réponses, où il est apparu que la France et le Japon ont fait face à des problématiques communes, comme le manque de personnels soignants ou les besoins accrus de numérisation, mais que les deux pays ont également présenté des différences d’approche, l’État assumant le rôle principal en France, alors que les collectivités ont eu un rôle plus important au Japon. Ce fut ainsi l’occasion pour CLAIR Paris d’apporter un point de vue japonais concernant le système territorial français. Les questions des participants ont dépassé le cadre de la crise sanitaire actuelle, abordant des thèmes aussi variés que le vieillissement de la population, le soutien aux personnes handicapées, l’enfance, les problèmes de recrutement ou la participation inclusive des femmes et des hommes. Force est de constater que la situation et les enjeux dans tous ces domaines présentent de nombreux points communs entre la France et le Japon.

Au terme du séminaire, les élèves ont échangé avec de grands auditeurs, tels que le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire, sur des propositions d’action. Certains éléments présentés concernant le Japon, comme l’utilisation plus effective des ressources du territoire avec les startups notamment, ont été repris, et CLAIR Paris a eu la satisfaction de constater que les initiatives des collectivités japonaises pouvaient contribuer à la formation des cadres dirigeants français.

L’expérience de cette présentation des politiques locales et des meilleures pratiques japonaises encourage notre bureau parisien à poursuivre nos efforts de diffusion d’information, et de promotion des échanges entre collectivités françaises et japonaises.

 

写真①
Directeur de CLAIR Paris, M. Jun Hajiro en pleine présentation 

写真②
Diapositif 1. Les collectivités territoriales japonaises face à la crise sanitaire

写真③
Diapositif 2. Le modèle de plateforme coopérative avec les start-ups