CLAIR PARIS a été créé en octobre 1990 pour représenter les collectivités locales japonaises en France.

A+ A A-

Participation de CLAIR Paris à un séminaire de master de l’Institut Supérieur du Management Public et Politique (ISMaPP) Présentation du système territorial japonais

Créé par l’Institut de la Gouvernance Territoriale et de la Décentralisation (IGTD), l’ISMaPP est un établissement privé d’enseignement supérieur technique qui forme aux métiers et carrières liés aux administrations publiques d’État et territoriales. De janvier à avril 2021, l’ISMaPP a organisé un cycle de conférences dans le cadre d’un séminaire de master, sur le thème de « L’Europe vue du monde – Le monde vu d’Europe », sous la coordination d’Alain-Joseph Poulet, docteur en droit, membre du comité de direction de la Chaire internationale de la Gouvernance Publique. Les conférences concernaient tour à tour l’histoire et la situation de divers pays, comme le Brésil, Mexique, Soudan, Inde, Russie, Tunisie et Liban, au regard des enjeux internationaux actuels : situation politico-économique, questions environnementales, conflits régionaux, politiques sanitaires de lutte contre le Covid-19, etc. Pour la conférence consacrée au Japon, Alain-Joseph Poulet a sollicité Jun Hajiro, directeur général du bureau de CLAIR Paris, pour une présentation du système territorial japonais, qui a eu lieu le 22 avril 2021.

Du fait de la crise sanitaire, l’intervention de Jun Hajiro qui s’adressait à 43 étudiants de Master 1 s’est déroulée dans les locaux de I’ISMasPP, sous la forme d’un compromis entre présentiel et distanciel : cinq étudiants étaient présents dans la salle de classe, les autres la suivaient à distance, en utilisant le système de visioconférence ZOOM.

En adéquation avec les objectifs pédagogiques de l’institut visant à ouvrir l’esprit des étudiants aux grands enjeux internationaux actuels tout en les dotant d’une solide connaissance des mécanismes politiques et juridiques des administrations publiques d’État et territoriales, Jun Hajiro a apporté un éclairage sur :

  

1. Le fonctionnement de la gouvernance locale japonaise, la place des collectivités locales dans l’administration territoriale, et les modalités des prises de décision.

2. La perception du Japon et des collectivités territoriales japonaises de leur place sur la scène internationale.

3. Les grands enjeux dans les relations avec la France et l’Union européenne dans une perspective japonaise.

La première partie de l’intervention posait le cadre général. Elle précisait les relations du Japon avec le monde, rappelant les liens avec la France (partenariats dans le domaine culturel, échanges dans le cadre des jumelages). Elle soulignait également le phénomène d’internationalisation de la société japonaise et sa diversification.

La deuxième partie présentait la chronologie de la décentralisation, la réduction du nombre de communes, le partage des rôles entre l’État et les collectivités locales, la répartition des ressources financières entre l’État et les collectivités locales. Pour plus de clarté, des comparaisons avec la France étaient esquissées.

La dernière partie traitait d’un sujet d’actualité : la politique de lutte contre le Covid-19 et la campagne nationale de vaccination. L’exposé mettait en lumière les relais décisionnels, la coopération des collectivités locales entre elles, avec des sociétés privées, et avec les forces d’autodéfense.

Cliquez sur ce lien pour en consulter le détail de la présentation 

Lors de la session de questions-réponses qui a suivi la conférence, les étudiants se sont montrés très réactifs. Ils ont posé une foule de questions sur une grande variété de sujets : la gestion par l’État de la réaction des citoyens japonais aux fusions des communes ; le rapport des Japonais à la politique (insuffisance de représentants dans les assemblées locales, parité hommes-femmes dans le monde politique) ; les résultats des mesures sanitaires prises pour lutter contre le Covid-19, les avancées dans la reconstruction suite au séisme de la côte nord-est du 11 mars 2011 ; l’influence culturelle des mangas et des séries d’animation dans les relations avec la France ; etc.  

Tout au long de la conférence, les étudiants ont manifesté une vive soif d’apprendre et un grand intérêt tant pour les questions internationales que le Japon. Malgré les restrictions imposées par les mesures sanitaires liées à la crise du Covid-19, il a été très appréciable d’avoir pu effectuer la conférence sur l’organisation de l’administration territoriale japonaise face à quelques étudiants physiquement présents, en croisant leurs regards et en percevant leurs réactions.

Ravi d’avoir participé à ce séminaire, le bureau de CLAIR Paris continue à mettre en lumière sous diverses formes les politiques modèles conduites dans les collectivités locales japonaises tout en apportant son soutien au développement des échanges entre collectivités territoriales françaises et japonaises.

写真①
Entrée de l’ISMaPP

写真②
Vue de la conférence qui s’est déroulée en présentiel et en distanciel

写真③
Évolution du nombre de communes japonaises par fusion des communes